APRC organise le gigot bitume de la future plateforme Colissimo aux Arcs-sur-Argens

Le 21 juin dernier, APRC a convié clients, partenaires et collaborateurs à un gigot bitume sur le chantier de la future plateforme Colissimo aux Arcs-sur-Argens. Un événement propice à l’échange, festif et convivial, réunissant l’ensemble des acteurs de ce projet afin de célébrer la proche livraison et de saluer leur engagement et contribution pour mener à bien cette réalisation.

Le futur bâtiment, développé par la société BARJANE et dont la construction a été confiée à APRC, sera composé d’environ 11 000 m² de surfaces destinées à l’activité de traitement de colis et de 800 m² de bureaux.
Situé aux Arcs-sur-Argens, à 12 km de Draguignan, cette plateforme est construite sur un terrain de 4.8 hectares à proximité des principaux axes routiers et autoroutiers (notamment l’A8 et la RN7).

De gauche à droite : Nathalie Gonzales, Maire des Arcs-sur-Argens | Léo Barlatier, Président de BARJANE | Tarik Bey Omar , Directeur du développement Groupe d’APRC | Sereine Mauborgne, Députée de la 4e circonscription du Var | Guillaume de Fourgeroux, Directeur opérationnel Territorial Colis Sud-Est | Xavier Mallet, Directeur général de La Poste Colissimo | René Meissonnier, ancien Maire des Arcs-sur-Argens | Alain Parlanti, ancien Maire des Arcs-sur-Argens | Olivier Audibert-Troin, Président de Dracénie-Provence-Verdon agglomération

Un bâtiment réalisé selon la logique durable du Parc des Bréguières

Cette réalisation vise une double certification ISO 14001 et BREEAM Good.
Charpente bois, éclairage naturel de la halle pour maximiser le confort, isolation renforcée, sont quelques-unes des actions qui seront mises en place pour améliorer l’impact environnemental du projet. S’inscrivant dans la démarche de développement durable du Parc des Bréguières, la plateforme sera équipée d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de près d’un mégawatt-crète. Installée en toiture du bâtiment, cette centrale solaire permettra de produire l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 450 personnes.
Le chantier, est quant à lui soumis à l’application d’une charte chantier vert, contrôlée hebdomadairement, qui permet d’assurer la sécurité des ouvriers et de limiter les nuisances du chantier sur l’environnement.

Intérieur de la future plateforme Colissimo Côte d’Azur

La Poste investit aux Arcs-sur-Argens

Cette nouvelle plateforme Colissimo disposera d’un trieur de dernière génération capable de traiter jusqu’à 12 000 colis par heure. L’ensemble des équipements (convoyeurs, systèmes d’information…) permettra de faciliter toutes les activités, notamment celles liées à la manutention. Equipée des dernières technologies de tri, cette plateforme permettra d’améliorer les conditions de travail des collaborateurs.

Le transport des colis sera optimisé grâce à de nouveaux matériels et process correspondant aux derniers standards logistiques mondiaux. Ils permettront d’optimiser le chargement des camions en emportant en moyenne 30% de colis en plus.
Avec l’utilisation de ces nouveaux modes de transport, La Poste poursuit son effort pour réduire toujours plus son empreinte carbone.

La presse en parle

Lire l’article « Une future plateforme Colissimo aux Arcs-sur-Argens » sur Newsletter SupplyChain Village #106

 

Lire l’article « Immobilier logistique – Barjane en passe de livrer la plateforme varoise de Colissimo » sur Newsletter Supply Chain Magazine #2954